Ramsay Santé
Clinique La Muette

La chirurgie de l'endométriose, une expertise de notre clinique

Article le

La chirurgie de l’endométriose est une spécialité reconnue de la Clinique de la Muette, classée première d’Ile-de-France au palmarès des hôpitaux du magazine Le Point en 2020.

Pour faire suite à la Journée mondiale de lutte contre l’endométriose, le 28 mars dernier, focus sur cette chirurgie.

Dr Le Tohic est chirurgien gynécologue à la Clinique de la Muette. Spécialisé dans le traitement chirurgical de l’endométriose, il prend en charge les patientes atteintes de formes graves.

Une chirurgie minutieuse

L’endométriose se caractérise par la présence anormale de tissu - semblable à la muqueuse utérine - dans la cavité abdominale, en dehors de l’utérus. Ce tissu, sensible aux cycles hormonaux, se développe lors des règles, et peut entraîner plusieurs symptômes chez la patiente. « Il y a un gros retard de prise en charge de la maladie encore aujourd’hui. Il peut s’écouler entre 6 à 8 ans entre l’apparition des premiers signes et le diagnostic », affirme le Dr Le Tohic. Un retard qui n’est pas sans conséquence, puisque la maladie peut évoluer en l’absence d’un traitement adapté.  

Le traitement de première intention consiste à supprimer les règles par des traitements hormonaux et à soulager la douleur par différents antalgiques, mais la chirurgie reste dans un certain nombre de cas la seule issue. « Lorsque nous n’arrivons plus à soulager la patiente ou qu’une infertilité se manifeste, la chirurgie est souvent indiquée. Il s’agit d’un acte mini invasif mené par coelioscopie, qui permet de libérer les adhérences entre les organes et de retirer les lésions », explique le Dr Le Tohic. Néanmoins, cela demeure une chirurgie complexe. « Il est important de traiter toutes les lésions pour freiner la maladie, et pour ce faire, il faut parfois enlever des parties d’organes infiltrés par la maladie », ajoute le chirurgien.

Une équipe pluridisciplinaire pour une meilleure prise en charge

Si la clinique est renommée pour sa prise en charge de l’endométriose, c’est en grande partie grâce à l’expertise d’une équipe de praticiens spécialisés dans la maladie. « Nous avons régulièrement des réunions de concertation pluridisciplinaires pour discuter des dossiers et nous mettre d’accord sur la meilleure prise en charge pour chaque patiente », explique Dr Le Tohic. Chirurgiens, radiologues, médecins de la fertilité, et éventuellement chirurgiens digestifs et urologues, ils sont nombreux à y participer. « Nous avons un gros volume d’activité et pratiquons entre 5 à 10 chirurgies par semaine, ce qui fait de la clinique un centre de référence en la matière », poursuit le chirurgien. 

Plusieurs praticiens siègent également au comité scientifique de l’association EndoFrance, l’une des associations françaises de lutte contre l'endométriose. Une autre façon de faire rayonner le savoir-faire de la clinique.

Article précédent

Notre clinique au palmarès 2020 du magazine Le Point

Nous avons l'honneur de vous informer que notre clinique figure au classement Le Point pour deux spécialités !

Article suivant

Index de l'égalité professionnelle femmes-hommes

Découvrez notre résultat 2020